Joueb.com
Envie de créer un weblog ?
ViaBloga
Le nec plus ultra pour créer un site web.
Débarrassez vous de cette publicité : participez ! :O)

Le "11 Septembre" français a-t-il eu lieu en août ?...
--> La bombe chaude (chronique n°6, version 2.2 du 28.10.04)

Même si on ne connaît pas encore le chiffre exact (1), la canicule de la première quinzaine d'août 2003 en France aura causé, manifestement, environ 5 fois plus de victimes que les attentats géants du 11 septembre 2001 aux USA, il y a tout juste deux ans...


Évidemment, on ne peut assimiler ces deux catastrophes hormis peut-être qu'elles pouvaient être envisagées...
Bien sûr, la période caniculaire d'août 2003 fut extrême... Pour autant, elle n'est pas anormale... Surtout si l'on considère la tendance au réchauffement global de la planète... Et après tout, les étés 1976 et 1983 générèrent déjà une surmortalité... (respectivement 6000 (2) et 4700 morts) Et il y a eu d'autres exemples dans le monde...
Je me souviens, début août, alors que la canicule sévissait depuis déjà plusieurs jours, avoir entendu, sur France Info, une allusion au nombre de victimes de la canicule... au Portugal... Et je m'étais étonné qu'il ne soit question de rien en France... Les méfaits de la canicule s'étaient-ils, eux aussi, arrêtés à la frontière de notre pays ?... (3)
Aurait-il fallu la mise en place d'un "Plan chaleur" et son activation pour réaliser que des températures maximales comprises entre 35 et 40° voire plus sur une bonne partie de la France pendant tant de jours consécutifs allaient nécessairement avoir un impact sanitaire ?... Et ce, d'autant que les nuits n'apportaient pas le rafraîchissement qui rend plus supportable à nos organismes de telles températures diurnes...
Pourquoi faut-il donc toujours attendre qu'une catastrophe survienne pour que des mesures soient prises ?... Les administrés ne seraient-ils donc pas capables de comprendre l'utilité de dépenses visant à diminuer les conséquences de tels événements ?...
Certes, la canicule a pu hâter la mort de personnes qui, "de toute façon" seraient mortes, notamment, cet hiver... (4) Certes, on pourrait aussi s'inquiéter, par exemple, de la pollution de l'air qui fait davantage de victimes que les accidents de la route (et cette même pollution de l'air a nécessairement eu un impact aggravant en août...) Mais envisager des "événements météorologiques extrêmes" et anticiper leurs conséquences devraient être deux des objectifs de toute nation "riche"... D'autant que ces événements risquent bien d'être de plus en plus nombreux, réchauffement oblige... Et au fait, l'homme n'aurait-il pas, au minimum, une "certaine responsabilité" dans le réchauffement du climat ?... La Terre est petite... Et n'oublie pas...
(1) le rapport "d'étape" de l'INSERM rendu publique le 25 septembre 2003 parle d'une surmortalité (imputable à la canicule) occasionnant 14802 décès supplémentaires entre le 1er et le 20 août 2003 (date d'un retour à la normale) par rapport à la même période des années précédentes. D’autre part, le rapport de la commission d’enquête de l’Assemblée nationale sur la canicule (25 février 2004) dévoile une nouvelle estimation de l’INSERM : 14 947 morts entre le 4 et le 18 août.
(2) selon une nouvelle évaluation effectuée récemment par l'INSERM, qui fait état de 6000 morts entre juin et août 1976 (3000 lors de la première estimation)
(3) allusion au "nuage" de Tchernobyl qui, au printemps 1986, sembla ne pas concerner la France, à en croire l'audacieux optimisme des autorités de l'époque...
(4) voir à ce sujet notre chronique n°130 ( http://pierresansleloup.joueb.com/news/132.shtml ) du 2 novembre 2004.


Ecrit par PierreSansLeLoup, le Jeudi 11 Septembre 2003, 19:21 dans la rubrique "Météorologie".

Commentaires :

H-I
H-I
12-09-03 à 00:24

D'accord avec toi....

Comme d'habitude, les médias réagissent à court terme...
Je n'ai vu aucun journal télévisé où on se posait la question du pourquoi du réchauffement climatique en parlant de la canicule et de ses conséquences en France.

Je ne sais pas pourquoi, mais j'ai l'impression qu'ils réagissent comme réagissent les entreprises (et beaucoup d'hommes politiques de droite, j'ai l'impression) : à court terme!

Je suis dégoûté, on dirait qu'ils pensent : "après nous les mouches".
Quand on aura en France un climat aussi extrême qu'il l'est à Montréal (étés à 40° et hivers à moins chais plus combien), à cause de la disparition du Gulf Stream, on sera bien avancés!

Je m'arrête, sinon je risque de n'être que négatif... :-)

 
PierreSansLeLoup
PierreSansLeLoup
12-09-03 à 02:57

Re: D'accord avec toi....

Tout d'abord, merci pour ton commentaire... Au demeurant, la canicule d'août n'est pas forcément liée au réchauffement... J'aurai l'occasion d'y revenir. Mais le pb n'est pas là...

Quel gouvernement osera avoir la possible disparition du Gulf Stream en ligne de mire ?... De toute façon, un effort important et rapide de tous les pays est nécessaire...

@ bientôt, j'espère !


 
OdeNice
OdeNice
12-09-03 à 23:37

Re: tu es gentil

J'ai encore du mal à comprendre le mécanismes des commentaires :-(

Donc je voulais dire que tu étais indulgent quand tu dis : "Pourquoi faut-il donc toujours attendre qu'une catastrophe survienne pour que des mesures soient prises ?... Les administrés ne seraient-ils donc pas capables de comprendre l'utilité de dépenses visant à diminuer les conséquences de tels événements ?..."

J'ai écrit le 07/09 un texte très virulent sur ce sujet que j'ai intitulé : comment détester les québécois, en une leçon... Colère déclenchée après la lecture d'un article disant que le maire de la ville de Québec avait demandé à J. C.  24 millions de dollars pour la construction d'une "Place de la France" pour les 400 ans de la ville. Pourrais-tu me donner ton avis sur mon texte


 
PierreSansLeLoup
PierreSansLeLoup
13-09-03 à 02:35

Re: Re: tu es gentil

J'ai tout lu, y compris les commentaires... Les hôpitaux ont été le lieu d'une partie des décès seulement... Cela étant, il est certain que les investissements y ont été largement insuffisants à ce jour... Aussi, je comprends ton indignation au sujet de cette possible dépense "symbolique" de l'Etat français concernant la ville canadienne de Québec... Pour autant, on pourrait multiplier les exemples de crédits affectés à tel ou tel projet alors qu'ils auraient eu toute leur utilité dans tel ou tel autre domaine... Ainsi, on pourrait par exemple diminuer le budget de la recherche spatiale... Cela dit, il semble évident qu'un geste moins coûteux serait plus approprié... Et pas forcément une construction quelconque... Pourquoi pas une coopération ?...


 
linkback
linkback
20-09-03 à 17:22

Lien croisé

O de Nice - Comment détester les québécois, en une leçon : " Chroniques terriennes - Le "11 Septembre" français a-t-il eu lieu en août ?... : "J'ai écrit le 07/09 un texte très virulent sur ce sujet que j'ai intitulé : comment détester les québécois, en une leçon... Colère déclenchée après la lecture d'un article disant que le maire de la ville de Québec avait demandé à J. C.  24 millions de dollars pour la construction d'une "Place de la France""