Joueb.com
Envie de créer un weblog ?
ViaBloga
Le nec plus ultra pour créer un site web.
Débarrassez vous de cette publicité : participez ! :O)

La vie, jadis, bientôt, ailleurs…
--> Chronique n° 88 (actu) (A Christophe et Simon)

Nous allons utiliser, pour cette chronique, une machine à voyager dans le temps et l’espace… Première étape, il y a 440 millions d’années. Une extinction massive d’espèces (1) (essentiellement des créatures marines primitives) survint alors. Jusqu’à présent, prévalait l’hypothèse que la période glaciaire concernant cette époque avait été l’élément déclencheur. Une toute nouvelle théorie est basée sur l’explosion d’une étoile (supernova) relativement « proche » de la Terre. Cette explosion (non prouvée) aurait généré des rayons gamma, lesquels auraient détruit la couche d’ozone de l’atmosphère terrestre. Par voie de conséquence, les rayons ultraviolets émis par le Soleil n’étaient plus partiellement bloqués par la couche d’ozone et auraient eu raison des deux tiers des espèces existant alors. Cette très récente théorie ne remet pas en cause la présence (prouvée) d’une période glaciaire, les rayons gamma pouvant d’ailleurs également l’expliquer… (2)

 

Seconde étape, il y a 251 millions d’années, époque où environ 90 % des espèces disparurent, ce qui constitua la plus grande extinction d’espèces qu’ait connu notre planète (3). Des chercheurs ont étudié des roches de l’Antarctique (dans l’hémisphère sud), leur étude (4) ayant été publiée en novembre 2003 dans la revue Science. Selon ces chercheurs, un astéroïde (= une énorme météorite) a manifestement percuté la Terre en ces temps très reculés, l’impact générant suffisamment de poussières pour masquer le Soleil pendant des mois. (5)

 

Troisième étape, qui nous rapproche encore davantage de notre époque : il y a 65 millions d’années, lors de la deuxième plus importante extinction d’espèces durant laquelle disparurent les dinosaures. L’étude des chercheurs dont il est question lors de notre seconde étape, fait remarquer que c’est également une collision entre un astéroïde et la Terre qui fut responsable de cet événement. (5) Pour autant, cette thèse ne fait pas non plus l’unanimité…

 

Délaissons maintenant le passé pour un futur assez proche… Une étude suisse parue dans la revue Nature indique que les étés caniculaires comme celui que nous avons vécu en 2003, devraient devenir plutôt la règle sur le continent européen d’ici la fin de ce siècle (6) (7). Ce réchauffement du climat fait dire à une autre étude, internationale, également publiée dans Nature, que, d’ici 2050, un nombre important d’espèces animales et végétales devraient disparaître parmi les 1 103 étudiées… (8) (9) Mais quittons finalement notre planète et portons notre regard sur une possible vie extraterrestre dans la Voie lactée, c’est-à-dire le cœur de notre galaxie. Un article publié dans la revue Science et rédigé par des astronomes australiens, parle d’une Zone galactique habitable, constituée de milliards d’étoiles dont plusieurs centaines visibles à l’œil nu… (10) La vie, hier, aujourd’hui, demain, ailleurs…

 

(1)    extinction dite de l’Ordovicien, du nom de la période géologique concernée (deuxième période de l’ère primaire)

(2)    d’après la dépêche de l’Associated Press (AP) : Des rayons gamma auraient provoqué une extinction massive d’espèces, selon une théorie (Atlanta [USA], jeudi 8 janvier 2004, 20h18)

(3)    extinction dite du Permien-Triassique, du nom des deux périodes géologiques concernées (Permien et Trias, respectivement fin de l’ère primaire et début de l’ère secondaire)

(4)    qui ne fait toutefois pas l’unanimité…

(5)    d’après la dépêche de l’Associated Press (AP) : Une météorite serait à l’origine de la disparition de 90% des espèces sur Terre (Washington [USA], jeudi 20 novembre 2003, 20h01)

(6)    d’après la dépêche de l’Agence France Presse (AFP) : Les étés caniculaires devraient devenir la règle d’ici la fin du siècle (Genève [Suisse], dimanche 11 janvier 2004, 19h36)

(7)    d’après la dépêche de l’AFP : La canicule pourrait s’abattre sur l’Europe un été sur deux d’ici 2100 (Paris, dimanche 11 janvier 2004, 19h37)

(8)    d’après la dépêche de l’AFP : Climat : un million d’animaux et de plantes menacés d’extinction (Paris, mercredi 7 janvier 2004, 19h04)

(9)    d’après la dépêche d’Associated Press (AP) : Le réchauffement du climat pourrait faire disparaître des centaines d’espèces d’ici 2050 (Indianapolis [USA], mercredi 7 janvier 2004, 19h00)

(10) d’après la dépêche de l’AFP : Des zones éventuelles de vie extra-terrestre isolées sur la voie lactée (Sydney [Australie], vendredi 2 janvier 2004, 8h58)

Ecrit par PierreSansLeLoup, le Mardi 13 Janvier 2004, 16:36 dans la rubrique "Actu".