Joueb.com
Envie de créer un weblog ?
Soutenez le Secours populaire
ViaBloga
Le nec plus ultra pour créer un site web.
Débarrassez vous de cette publicité : participez ! :O)

Le bel au bois dormant…
--> Chronique n°50

Il faut savoir que pour les espèces de papillons qui passent l’hiver à l’état adulte, c’est davantage les fréquents changements de températures que les basses températures qui sont les plus dommageables. Les périodes trop douces et l’humidité sont tout aussi néfastes.


Les papillons qui hivernent ne se nourrissent pour ainsi dire pas, leur métabolisme se ralentit. Une brusque remontée des températures, entre novembre et janvier, au cœur de l’hivernation, peut sortir les papillons de leur dormance et, sitôt le froid revenu, ces insectes auront, pour la plupart des espèces, beaucoup de mal à retrouver leur stade de « torpeur », pourtant vital.


(d’après Papillons et chenilles, Thomas Ruckstuhl, Nathan Nature (guide naturaliste), Editions Nathan, Paris, 1997)

 

Ecrit par PierreSansLeLoup, le Samedi 25 Octobre 2003, 16:18 dans la rubrique "Nature & entomologie (insectes)".