Joueb.com
Envie de créer un weblog ?
ViaBloga
Le nec plus ultra pour créer un site web.
Débarrassez vous de cette publicité : participez ! :O)

L’amertume paradoxale du nectar
--> Chronique n° 264 (actualité)

Le nectar est un liquide sucré produit par les fleurs pour attirer les insectes pollinisateurs. On imagine que c’est une substance délicieuse sinon les insectes ne viendraient pas. C’est effectivement le cas, pourtant, le nectar n’est pas aussi bon qu’il pourrait l’être… Voici pourquoi…

 

Quand un insecte, un oiseau (tel le colibri) ou un mammifère (tel une chauve-souris) vient butiner le nectar d’une fleur, cela rend service à la plante car il va transporter à son insu un peu du pollen de celle-ci.

 

Mais si l’animal pollinisateur absorbe tout le nectar, il n’y en aura donc plus pour les éventuels autres visiteurs et donc une bonne partie du pollen risque de demeurer en place.

 

L’idéal est donc qu’il y ait un maximum de visiteurs et que, par conséquent, chacun de ces visiteurs ne prenne qu’une toute petite quantité du nectar.

 

Pour atteindre un tel objectif, il faut que le nectar soit très bon mais pas trop bon ! C’est pourquoi le nectar est un tout petit peu amer… Pas trop amer pour qu’il puisse donner envie d’en absorber un peu mais suffisamment amer pour qu’il ne donne pas envie de tout prendre ! Cela a été démontré récemment par deux scientifiques allemands.

 

L’étude est parue dans The Plant Journal.

 

[d’après l’hebdomadaire britannique New Scientist n° 2594, p. 19, 10 mars 2007]

Ecrit par PierreSansLeLoup, le Mardi 29 Mai 2007, 00:00 dans la rubrique "Actu".